Madeleine MonetteRomancière, nouvelliste et poète, Madeleine Monette est originaire de Montréal et vit à New York. Lauréate du prix Robert-Cliche 1980, elle est l'auteure de cinq romans : Le Double suspect (1980), Petites Violences (1982), Amandes et Melon (1991), La Femme furieuse (1997) et Les Rouleurs (2007). En 2000, Le Double suspect a été traduit en anglais sous le titre Doubly Suspect. Un premier recueil de poésie, intitulé Ciel à outrances, est paru en 2013. Une traduction de ce recueil a été publiée en 2014 sous le titre Lashing Skies. Le roman Les Rouleurs est paru en 2015 chez Galaade Editions à Paris sous le titre Skatepark. Finaliste pour de nombreux prix littéraires dont le Prix Marguerite Yourcenar (États-Unis), le Prix France-Québec Philippe-Rossillon (France), le Grand Prix des lectrices de Elle Québec, les Prix Molson et Ringuet de l’Académie des lettres du Québec (Canada), elle a été romancière en résidence à l'Univer­sité du Québec à Montréal en 1993-94 et a obtenu en 1994 la première bourse d'écriture Gabrielle-Roy. Plusieurs de ses textes ont été publiés dans des recueils collectifs et lus à la radio ; d'autres sont parus dans des publications littéraires au Québec, au Canada anglais, aux États-Unis, en Italie et en France. Madeleine Monette est membre de l’Académie des lettres du Québec.

Romancière, nouvelliste et poète, Madeleine Monette est originaire de Montréal et vit à New York. Son premier roman intitulé Le Double suspect, entrepris à Montréal et terminé à New York, a remporté en 1980 le Prix Robert-Cliche attribué par le Salon international du livre de Québec.

Ont suivi quatre autres romans : Petites Violences (1982), Amandes et melon (1991), La Femme furieuse (1997) et Les Rouleurs (2007). En 2000, Le Double suspect est sorti en traduction anglaise à Toronto sous le titre Doubly Suspect. Un premier recueil de poésie, intitulé Ciel à outrances, est paru en 2013. Une traduction de ce recueil a été publiée en 2014 sous le titre Lashing Skies. Le roman Les Rouleurs est paru en 2015 chez Galaade Editions à Paris sous le titre Skatepark.

Finaliste pour de nombreux prix littéraires dont le Prix Marguerite Yourcenar (États-Unis), le Prix France-Québec Philippe-Rossillon (France), le Grand Prix des lectrices de Elle Québec, le Prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec et le Prix Molson de l'Académie des lettres du Québec, Madeleine Monette fut romancière en résidence à l'Université du Québec à Montréal en 1993-94. Elle a obtenu en 1994 la toute première bourse d'écriture Gabrielle-Roy, qui comprenait la possibilité d'habiter la maison de la romancière au bord du Saint-Laurent. En juin 2007, elle fut écrivaine en résidence au Château de Lavigny en Suisse.

Au fil des années, des nouvelles, témoignages, extraits de romans ont été lus à la radio et publiés dans des recueils collectifs tels que Histoires de livres, Lignes de métro, Nouvelles d'Amérique, Nouvelles de Montréal, Plages ; d'autres textes, y compris des poèmes, ont paru dans les revues Arcade, Code-Barres, Écrits, Écrits du Canada français, Estuaire, Exit, Liberté, Mœbius, Nuit blanche, Possibles, Québec français, le Sabord, Trois et XYZ (au Québec) ; Tessera et Virages (au Canada anglais) ; Americas' Society Review, Beacons, Romance Languages Annual et Women in French (aux États-Unis) ; Europe, Sud et Riveneuve-Continents (en France) ; Immaginazione (en Italie).

Depuis 1983, Madeleine Monette donne des conférences, fait des lectures publiques, participe à des foires du livre, à des colloques et à des rencontres internationales d'écrivains, et fait des tournées au Québec et à l'étranger. On l'a reçue au Canada anglais, aux États-Unis, dans les Antilles, en Nouvelle-Calédonie, en France, en Suisse et en Espagne. Ainsi, en 2003, elle a présenté la communication inaugurale de la XXXIe Rencontre québécoise internationale des écrivains sur le thème « New York City ». Son texte intitulé « La fragilité de sa démesure » est paru dans Québec français, Les écrits et L'Annuaire du Québec 2004. On peut également trouver ce texte sur le site web de la revue Nuit blanche.

En 2008-2009, elle a tenu une chronique de radio sur le roman américain à l'émission littéraire « Vous m'en lirez tant » de Radio-Canada. En 2008, 2015 et 2016, elle a été membre du jury du Prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec, attribué à un roman. Elle a également été membre du jury du Prix littéraire Canada-Japon en 2009. Depuis 2009, en tant que membre de l'Académie des lettres du Québec, elle est co-organisatrice d'une séance québécoise annuelle de Femmes-Monde à La Coupole à Paris.

Les romans de Madeleine Monette sont inscrits au programme d'universités et de collèges au Québec et aux États-Unis, et font l'objet de thèses ou d'études en Amérique du Nord, en Espagne et en France. De nombreux essais sur les romans de Madeleine Monette ont aussi paru au Québec et à l'étranger, dont un ouvrage collectif intitulé Relectures de Madeleine Monette (USA, 1999).

Madeleine Monette a été reçue à l'Académie des lettres du Québec en 2007. Son discours de réception avait pour titre « Liens et balises ».

Elle est membre du P.E.N. American Center of New York, du Centre québécois du P.E.N. international et de l'Union des écrivaines et écrivains Québécois (UNEQ).


▪ Notes biographiques supplémentaires :

Madeleine Monette est née à Montréal et a grandi dans les quartiers Villeray et Ahuntsic.

Après des études secondaires au Collège Regina Assumpta, elle a obtenu un baccalauréat ès arts du Collège Saint-Ignace en 1969 et une maîtrise en littérature de l'Université du Québec à Montréal en 1975.

Elle a enseigné la littérature de 1972 à 1979, à Granby dans les Cantons de l'Est, puis à Longueuil en banlieue de Montréal, avant de s'établir à New York en 1979 avec un Américain d'origine italo-arménienne. Elle y poursuit depuis lors son métier d'écrivain.


 

B   I   O   G    R    A   P    H    Y

.   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .  



Madeleine MonetteA novelist, short-story writer and poet, Madeleine Monette was born in Montreal and lives in New York City where she wrote her first novel, Le Double suspect (1980, Robert-Cliche Award). Four other novels followed: Petites Violences (1982), Amandes et melon (1991), La Femme furieuse (1997) and Les Rouleurs (2007). Monette’s first novel came out in English translation under the title Doubly Suspect in 2000. She published her first book of poetry, Ciel à outrances, in 2013. It was translated in English and appeared in 2014 under the title Lashing Skies. The novel Les Rouleurs was published in 2015 by Galaade Editions in Paris, under the title Skatepark. Short-listed for literary awards such as the Marguerite Yourcenar Award (USA), the Prix France-Québec Philippe-Rossillon (France), the Prix Molson and Prix Ringuet de l’Académie des Lettres du Québec, and the Prix Elle Québec (Canada), she was writer in residence at the Université du Québec à Montréal in 1993-1994 and was awarded the first grant from the Fonds Gabrielle-Roy in 1994. Many  of her texts were broadcasted on radio; others were published in collections of short stories and literary magazines in Québec, in English Canada, in the U.S., in Italy and in France. Madeleine Monette is a member of the Académie des lettres du Québec.

Novelist, short story writer and poet, Madeleine Monette was born in Montréal and lives in New York. Her first novel entitled Le Double suspect, which she started in Montréal and completed in New York, received the 1980 Prix Robert-Cliche bestowed by the Québec City International Book Fair.

Four other novels followed: Petites Violences (1982), Amandes et melon (1991), La Femme furieuse (1997) and Les Rouleurs (2007). In 2000, Le Double suspect was published in English in Toronto under the title Doubly Suspect. Her first book of poetry, entitled Ciel à outrances, came out in 2013. It was translated in English and appeared in 2014 under the title Lashing Skies. The novel Les Rouleurs was published in 2015 by Galaade Editions in Paris, under the title Skatepark.

Short-listed for many literary awards, including the Prix Marguerite Yourcenar (United States), the Prix France-Québec Philippe-Rossillon (France), the Grand Prix of the Readers of the magazine Elle Québec, the Prix Ringuet de l'Académie des lettres québécoises and the Prix Molson de l'Académie des lettres québécoises, Madeleine Monette was writer in residence at the Université du Québec à Montréal in 1993-1994. She was awarded the very first Gabrielle-Roy Writing Grant in 1994, which allowed her to live for a few months in this writer's country house on the Saint-Lawrence River. In June 2007, she was writer in residence at the Château de Lavigny in Switzerland.

Over the years, several of her texts were read on the radio and published in short-story collections such as Histoires de livres, Lignes de métro, Nouvelles d'Amérique, Nouvelles de Montréal, Plages; others, including poems, appeared in magazines Arcade, Code-Barres, Écrits du Canada français, Écrits, Estuaire, Exit, Liberté, Moebius, Nuit blanche, Possibles, Québec français, Le Sabord, Trois and XYZ (in Québec), Tessera and Virages (in English Canada), Europe, Sud and Riveneuve-Continents (in France), Americas' Society Review, Beacons, Women in French Studies, and Romance Language Annual (in the United States); Immaginazione (in Italy).

Since 1983, Madeleine Monette gives lectures and public readings, takes part in festivals of literature, book fairs, conferences and international meetings of writers in Québec and elsewhere, and tours in places like English Canada, the United States, the Caribbean, New Caledonia, Spain, and France. Thus, in 2003, she delivered the inaugural lecture of the XXXIe Rencontre Québécoise Internationale des Écrivains in Québec City on the topic of "New York City". Entitled "La fragilité de sa démesure", this text appeared in Québec français, Les Ecrits, and L'Annuaire du Québec 2004. It can also be found on the web site of the magazine Nuit blanche.

In 2008-2009, she was a radio reviewer of American novels for the Radio-Canada literary program "Vous m'en lirez tant". In 2008, 2015 and 2016, she was a jury member for the Prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec, a novel award. She was also a jury member for the Canada-Japan Literary Award in 2008. Since 2009, as a member of the Académie des lettres du Québec, she is a co-organizer of the annual Québec session of Femmes-Monde à La Coupole in Paris.

Her novels are studied in universities and colleges in Québec and the United States, and are the subject of theses and studies in North America, Spain and France. Many essays on Madeleine Monette's novels have been published in Québec and elsewhere, including a collection of essays on her work, Relectures de Madeleine Monette (USA, 1999).

Madeleine Monette was received into the Académie des lettres du Québec in 2007. The title of her induction speech was "Liens et balises".

She is a member of the P.E.N. American Center of New York, the Centre québécois du P.E.N. international and the Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ).


▪ Additional biographical notes:

Madeleine Monette was born in Montréal and grew up in the Villeray and Ahuntsic neighborhoods.

After her high school studies at Collège Regina Assumpta, she obtained a Baccalaureat ès arts from Collège Saint-Ignace in 1969 and a Master Degree in literature from the Université du Québec in Montréal in 1975.

She taught literature from 1972 to 1979, first in Granby in the Eastern Townships, then in Longueuil just outside of Montréal, before leaving for New York City in 1979 to live with an American of Italian-Armenian origins. She's been writing there since then.